-
Le 02 September 2007 à 00:00 | mise à jour le 01 September 2007 à 15:45

Mans 2007 : Youb Solo : ça passe ou ça casse

Mans 2007 : Youb Solo : ça passe ou ça casse

Avec une 4ème place en solo et 103 tours à son actif en 2006, Youb Solo envisageait sérieusement de monter sur le podium pour l'édition 2007 des 24 Heures du Mans 2007. Malheureusement, il a du faire face à une blessure de dernière minute qui l'a sérieusement handicapé dans l'épreuve. Suivons le durant sa préparation et sa course...

Mis en ligne par 

Entraigues sur sorgues, 25 août 2007, 16h30

Depuis mon poste d’observation au 5ème étage d’un hôtel borgne de cette cité provençale, j’observe Hubert Maniabal dit "YoubSolo", qui, comme chaque jour en fin d’après-midi vient s’asseoir au bord de la voie d’accès à la zone artisanale. Cette piste d’entraînement idéale dès que l’activité industrielle de la journée a cessé, fut son terrain de jeu pendant un an. Un an que mon enquête a commencé.

Objectif : les 500 km

Pour sa deuxième participation en solo au 24 heures du Mans, avec pour résultat en 2006 103 tours et une 4ème place, l'objectif de YoubSolo pour 2007 était de finir sur le podium et d'atteindre les 500 km.
Dès lors son entraînement commença plus tôt que l'année précédente. Dès Septembre, le travail de la résistance et de l'endurance fut son pain quotidien. Pour cela, il a conjugué par semaine : 300 km de Roller, du dénivelé positif en footing et une séance de squash.

Une préparation minutieuse

Mais, la plus grande préparation fut celle du Mental. Aidé par sa compagne Aurélie, il commença à apprendre différentes méthodes de méditation (spirituelles ou autres), ainsi que de la relaxation (auto-training de Schulz). Le but étant d’atteindre un état de détente dit Alpha (dormir en conscience) le plus rapidement possible lors de ses arrêts au stand.
Pour accomplir cet objectif, il s'était entouré de 3 personnes. Tout d'abord de son coach Thierry Feutrier qui l'a motivé et stimulé durant toute sa préparation et durant la course par ses massages ; de Gaby dit "Nougat Roulant" qui s'est occupé des ravitaillements et des encouragements. Et enfin d'Aurélie, son moteur mental, qui a géré la préparation sur le plan massage relaxant, alimentaire, psychologique, mental.
Avant la course : tout était prêt pour partir dans de bonnes conditions. Sa stratégie était réglée sur le papier : ses objectifs de course étaient de rouler 10 Tours en 100 minutes et de s'arrêter au stand 15 min. pour manger, se faire masser et surtout se reposer.

Imprévu et malchance

Mais une semaine avant la course, LA catastrophe : YoubSolo se casse un orteil en shootant dans une valise...
Dur pour son moral, car ce paramètre n'avait pas été envisagé.
Il décide de participer quand même et de faire son maximum. Arrivé la veille au camping du circuit, il s’isole pour méditer et met presque la matinée du Samedi pour aller du camping jusqu'à la piste ! La concentration est à son comble ...
Maintenant il lui tarde de partir rouler. Il retrouve son grand Ami Sylvoutch avec qui il a partagé de grands moments durant l’épreuve 2006.
Et cette année, ils ont décidé de faire les 24h ensemble avec la même stratégie.

16h00 : Le départ est donné

YoubSolo et Sylvain partent ensemble et tournent comme des avions. La forme est au rendez-vous et les tours s'enchaînent rapidement, peut-être trop !
YoubSolo en oublie même de s'arrêter et surtout de boire et manger régulièrement. Un groupe de 5-6 Solos se déchaînent sur le circuit, ils parcourent 33 tours non-stop en moins de 9 minutes au tours. C'est trop rapide ! Ca sent le chaud...
Mais tout va bien encore et ils continuent à rouler. Un peu moins vite peut être.

Premières douleurs

Vers 21h00 - 22h00, des crampes aux cuisses arrivent subitement à chaque ascension de la côte Dunlop. Il décide de s'arrêter pour se faire masser et se fait surtout ramoner vertement par son staff pour son manque de rigueur...
Il repart donc sur de nouvelles bases, à savoir respecter sa stratégie car une nouvelle douleur apparaît et celle-là lui rappelle qu'il roule avec un orteil cassé ; petit à petit la douleur se propage jusqu'à la cheville, la malléole externe, la voûte plantaire. La souffrance est terrible !
Mais il résiste. Il essaie tout : réglage des rollers, strapping, massage ostéopathique. Tout y passe ... hélas la douleur empire et la pluie entre en scène. Toute la nuit, il roule avec les pieds trempés et c'est horrible. Impossible de poser le pied droit, il ne patine que d'une jambe.

Abandon

Le moral est au plus bas au lever du jour et à 9h00, il décide d'arrêter définitivement.
Lors de son abandon, Youb Solo est 3ème et a fait 76 tours. Il était dans les temps. Mais au final, cela n'a pas passé. Ca a cassé.

Epilogue

Et depuis début Juillet YoubSolo vient s’asseoir en fin de journée au bord de sa piste d’entraînement, les yeux perdus sur l’horizon, ne parvenant pas à trouver la motivation nécessaire à chausser de nouveau ses patins.
Mais mon instinct de journaliste me dit que quelque chose doit se passer : un Rider reste un Rider et l’influx le reprendra bientôt ; il me suffit de patienter.

Youb Solo : "Je remercie tous mes amis qui m'ont supporté et motivé pour cette épreuve. A mes amis Riders avec qui j'ai passé de bons moments durant la course."

Liens utiles

Les 24 H du Mans de Sylvoutch Solo
Les 24 H du Mans en solo de Turtle
Les 24 H du Mans en solo de Gillou
Les 24 H du Mans en solo de GoldJM
Les 24 H du Mans en Solo de LorenGTexte : Aurélie, Thierry, Hubert
Photos : La Crevette à Roulettes
Mis en ligne  le 02 September 2007 - Lu 2609 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB