-
Le 23 August 2007 à 00:00 | mise à jour le 23 August 2007 à 06:51

Mondial de Cali : Au bout de la route l’El Dorado

Mondial de Cali : Au bout de la route l’El Dorado

L’évènement de la journée est évidemment la médaille d’or de Yann Guyader. Enfin, il l’attendait tant ! Yann a pris 11 points, 8 en début de course et 3 à 4-5 tours de l'emballage. Scott Arlidge, qui, au contraire s’est échappé sur la fin, obtient à nouveau une seconde place avec 9 points devant Nelson Garzon 8 points. Retour sur les courses...

Mis en ligne par 

Une médaille d'or et un record du monde

L’évènement de la journée d'hier est évidemment la médaille d’or de Yann Guyader.
Cette fois-ci, Yann a été bien soutenu par Julien Sourisseau lors de ses périodes de récupération. La route, annoncée rapide, a tenu ses promesses puisque Yann est le nouveau détenteur du record du monde (sous réserve d’homologation) en 13 min 40 s, battant celui de Mantia à Anyang qui était de 13.46.

10.000 m à points : également un record du Monde chez les dames

Les femmes ont également battu le record du monde de Silvana Posada à Anyang (15 min 15 s).
Il est en fait tombé par deux fois : d’abord chez les juniors (15 min 09 s) puis chez les seniors (14 min 58 s), toujours sous réserve d’homologation.
Les seniors dames sont la seule catégorie où la Corée n’a pas disparu des podiums avec le passage aux épreuves sur route. Hyo Sook Woo (17 points) et Hye Mi Kim (14 points) dominent largement la course. La taïwannaise Yi Chin Pan obtient le bronze. Cindy Etonno est 12ème avec 2 points et Laetitia Lebihan 14ème avec un point.
Toutes les européennes sont loin, la première est l’espagnole Lorena Iglesias 7ème et. Fait étonnant, les italiennes Simona Di Eugenio et Laura Lardani n’ont pas marqué le moindre point.
On notera aussi l’entrée dans la compétition sous les couleurs du Maroc de Ghizlane Samir qui se classe 28ème, et qui nous a dit qu’un tel circuit de 400 m, technique et avec une seule ligne droite, ne convient pas à son patinage.

Résultats des juniors féminines

Les européennes sont plus présentes en juniors femmes. On le note d’abord avec la seconde place de Roberta Casu (9 points) qui termine derrière la colombienne Maria Salazar (11 points) et devant l’américaine Briana Kramer (9 points), mais aussi dans le top 10 avec les françaises Clémence Halbout (7ème avec 3 points), Lucie Peruzzetto (10ème avec 2 points) et les allemandes Sabine Berg (5ème) et Mareike Thum (9ème).

Résultats des juniors hommes

Les juniors européens ont largement dominé une course également rapide (14 min 06 s). Ils s'imposent d’abord en trustant le podium avec Bart Swings (16 points), Davide Amabili (12 points) et Koen Verweij (11 points).
Ensuite, il parviennent à être 4 dans le top 5, avec la 5ème place d’Axel Terrien (avec 5 points). Ce dernier améliore son résultat à chaque course.
Enfin, les européens sont 7 dans le top 10 avec le portuguais Diogo Marreiros (6ème), l’allemand Felix Rijhnen (9ème) et l’italien Marco Rebagliati (10ème).
Les colombiens n’ont marqué que 3 points à deux. Nous ajouterons que cela confirme notre impression lors des championnats d’Europe jeunes à Heerde, où nous pensions que les mauvais résultats des français pouvaient être liés en partie à une très forte progression du niveau européen cette année.

Les épreuves de 200 m

C’était également le jour des 200 m, avec trois patineurs engagés : les seniors Julien Despaux et Thomas Boucher et le junior Gwendal Lepivert. Seul ce dernier se qualifie pour la finale, où il se classe 10ème en 17 s 75.
Le junior australien Daniel Greig l’emporte pour 1/10 sur la vedette locale Pedro Causil, mais avec des temps très loin de ceux des seniors contrairement au 300m piste.

200 m : Duel au sommet chez les seniors

Nous retiendrons des autres finales sans français le suspense des seniors hommes lorsqu’il est apparu que Wouter Hebbrecht et Gregorio Duggento avait le même temps (comme le matin en série) et qu’il a fallu attendre l’annonce des millièmes pour voir Wouter détrôner le roi, ou plutôt l’empereur, de la distance : 16 s 366 pour 16 s 373. Ce sont des années d’efforts qui sont récompensés sur une distance courue seulement dans les championnats afin de gagner ces quelques millièmes sur Gregorio Duggento.

Galerie photos

Liens utiles

Site de l'organisationTexte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 23 August 2007 - Lu 3193 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB