-
Le 20 August 2007 à 00:00 | mise à jour le 20 August 2007 à 01:39

Mondial de Cali : premières médailles françaises

Mondial de Cali : premières médailles françaises

Cette première journée du Championnat du Monde de Cali (Colombie) a débuté sur piste. Elle était consacrée aux 300 m contre la montre et aux 10.000 m à points et éliminations. Ce fut l'occasion pour Yann Guyader et Julien Despaux de décrocher leurs premières médailles...

Article par 

Entrée en matière

Course à point et à éliminations : Le principe de cette course, qui n’est plus courue en France, est de distribuer des points aux deux premiers de chaque sprint intermédiaire (2 et 1 points) et d’éliminer le ou les deux derniers afin de terminer à 10. Les éliminés perdent leurs points.
La première médaille de bronze obtenue par Yann Guyader sur le 10.000 m à points et élimination a été suivie en fin de soirée par l’argent de Julien Despaux lors de la finale du 300 m.

Le matin : qualifications au finales du 300 m

La matinée avait débuté par les séries de 300 m, afin de qualifier 12 patineurs pour la finale du soir.
Julien Despaux termine 7ème en 25.398 , et le junior Gwendal Lepivert, 12ème en 26.34. Ils obtiennent leur place en finale. Par contre, la 18ème place de Thomas Boucher en 25.73 ne suffit pas.

Les courses à points et élimination : juniors femmes

Elles débutent par une domination outrancière des juniors coréennes, qui s’échappent à deux et prennent un tour au peloton. Seule, Ki Kook gagne avec 30 points devant Seul Lee (15 points). Roberta Casu (Italie) obtient le bronze avec 6 points. Les françaises n’ont pas marqué de points, Lucie Peruzzetto termine 9ème et Clémence Halbout 11ème est la dernière éliminée.

Juniors : la récolte coréenne

Les juniors garçons voient également un coréen leur fausser compagnie pendant une grande partie de la course, le temps d’accumuler 28 points pour la médaille d’or.
Les européens font ensuite un beau tir groupé, avec l’italien Davide Amabili (11 points) suivi par le belge Bart Swings (10 points) qui a gagné sa place dans les trois derniers tours. L’italien Riccardo Bugari arrive 4ème avec 6 points. Ces garçons qui avaient dominé (avec d’autres italiens) le championnat d’Europe jeunes à Heerde montrent qu’ils ont un niveau mondial, d’autant plus que Riccardo Bugari et Bart Swings sont en première année junior.
Axel Terrien, seul français à participer à cette course, marque deux points mais se fait éliminer en 18ème position.

Seniors féminines : la Corée récidive

C’est également une coréenne (Hyo Sook Woo) qui s’impose en seniors femmes, mais à l’issue d‘une course disputée jusqu’au bout et avec un petite marge puisqu’elle totalise 16 points devant la colombienne Liana Holguin 14 points et la néo-zélandaise Nicole Begg 10 points.
Les françaises ne prenent pas de points, Laetitia Lebihan est la première classée sans points à la 10ème place et Justine Halbout a été éliminée en 12ème position.

Senior hommes : Une médaille au goût amer

La médaille de bronze obtenue par Yann Guyader a un goût amer pour lui. Il espérait mieux et après une excellente première partie de course il était encore en tête avec 10 points à 5 tours de l’arrivée, mais doit se contenter de la troisième place derrière Fabio Francolini (15 points) et le néo-zélandais Scott Arlidge (12 points).
Il faut reconnaître que Fabio Francolini a bénéficié de l’aide très efficace de Matteo Amabili alors que Julien Sourisseau (éliminé en 22ème position) n’a jamais réussi à aider Yann. Dans cette course, il faut interpréter avec prudence la 16ème place de Joey Mantia, qui n’était pas leader mais courait pour Jonathan Garcia et s’est aussi manifestement réservé pour les inales des 300m qui avaient lieu immédiatement après.

Les finales des 300 m : une trajectoire payante

Elles auraient dû avoir lieu immédiatement après, mais la soirée s’est terminée très tard à cause de problèmes techniques de chronométrage impensables à ce niveau. Il ne peut pas se produire en permanence des miracles pour sauver une organisation manquant de rigueur.
Julien Despaux accroche une nouvelle médaille d’argent à son palmarès. Il améliore son temps d’une demi-seconde par rapport aux séries, en 24.872, probablement en partie grâce à un gros travail sur les trajectoires à partir des vidéos du matin. Joey Mantia qui avait joué avec le feu le matin réalise 24.756 pour l’or et l’inoxydable Gregorio Duggento, plus à l’aise sur le 200 m plus court, se classe 3ème en 25.018.

Juniors : des chronos prometteurs pour les médaillés

Chez les juniors garçons on notera les bons temps des trois médaillés (le colombien Pedro Causil en 25.018, l’australien Daniel Greig en 25.054 et le colombien Carlos Puerto en 25.077). Gwendal Lepivert gagne une place par rapport aux séries, 11ème en 26.161.
Il est intéressant de mentionner aussi la performance des italiennes dans la continuité des championnats d’Europe, Nicoletta Falcone (or) et Erika zanetti (bronze) encadrant la colombienne Berenice Moreno.
Cette équipe italienne nous impressionne par ce qu’elle montre aux observateurs extérieurs comme ambiance, cohésion, solidarité et par la qualité et la quantité de son encadrement technique. Nous avions déjà senti cela lors de l’Europe jeunes à Heerde, il apparaît, vu de l’extérieur, une vraie dynamique dans cette équipe, qui se traduit immédiatement par des résultats.

Liens utiles

Site de l'organisationTexte : Michel Terrien
Photos : Michel Terrien
Mis en ligne  le 20 August 2007 - Lu 1604 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB