-
Le 12 June 2007 à 00:00 | mise à jour le 11 March 2015 à 19:30

World Inline Cup de Dijon 2007 : Matthieu Boher outsider et vainqueur

World Inline Cup de Dijon 2007 : Matthieu Boher outsider et vainqueur

La ville de Dijon a accueilli la French Inline Cup et la World Inline Cup ce week-end. Les courses furent aussi surprenantes les unes que les autres et les pronostics ont été sérieusement remis en question. En open, Philippe Poirier s'est incliné pour la première fois depuis plusieurs courses alors que Matthieu Boher a faussé compagnie au gratin mondial à quelques encablures de l'arrivée. Récits de courses...

Article par 

Les outsiders à l'honneur

Contre la Montre : Levallois devant

Il s'en est fallu de peu pour que le team RPM Poli remporte le contre la Montre de Dijon en 2007. Malheureusement, une chute de quelques membres du team a ruiné leurs espoir. Levallois l'emporte au final devant Rollerblade France pour 6 secondes. Le team Renard-Inline finit au pied du podium.

Les courses du dimanche

Le moins que l'on puisse dire concernant les courses de Dijon cette année, c'est que l'on ne s'est pas ennuyé sur le bord du circuit ! Dans toutes les courses et en permanence, les attaques ont fusé. Le marathon nous a tenu en haleine jusque dans les derniers hectomètres.
AM Sports a eu l'excellente idée de faire courir les courses open seniors et vétéran séparément. Chaque année, l'organisation refusait des centaines d'inscrit pour limiter l'effectif de la course à 300 patineurs.
Résultats : plus de 500 coureurs ont évolué en open. On a aussi gagné en lisibilité sur le déroulement des épreuves. Bravo pour cette initiative.

Course open senior hommes

World Inline Cup de Dijon 2007 : peloton de la course open Une chute à mi-coure a modifié la donne. Au milieu du faux-plat descendant, le groupe de tête, composé d'une vingtaine de patineurs s'est retrouvé brutalement scindé en deux suite à une chute au milieu du peloton. Quelques patineurs parviennent à repartir rapidement, plusieurs resteront à terre et sont contraints à l'abandon. Du coup, l'écrémage s'est fait.

Un groupe de 12 patineurs se disputera donc le sprint : Maxime Jacovopoulos, François Duranton (Roller Provence Méditerranée), Joseph Olivier Fontaine, Salman Al Bargaawy (Générations Roller Sport) qui a déjà remporté la FIC de Nîmes, Xavier Delpit (Planet Roller), Sébastien Dallet (RRSP), Emmanuel Seignobos (R.S.C. Grenoble), Jérémie Gantois (Planet Roller), Yves Enndewell, Fabrice Vaxelaire (RC3V), Wilfried Bonnaire (Cannes Roller) et Eric Deniau (Postillon Olympique Lonjumellois).

Planet Roller semble mener le jeu en tête depuis plusieurs tours avec 3 patineurs. On parie donc sur la formation parisienne pour l'emballage final. Pourtant, dans la dernière ligne droite, les blancs et bleus se voient subtiliser les trois premières marche du podium par Maxime Jacovopoulos, François Duranton (Roller Provence Méditerranée) et Joseph Olivier Fontaine.

Course open senior femmes

Les féminines sont parties une minute après les hommes sur la boucle dijonnaise. La course s'est réglée au sprint. Laure Fesselet (ASCAP) l'emporte devant Léa Sangiorgio (RCS Grenoblois) et Martine Beaume (Voujeaucourt Roller Club Vitesse).
On a longtemps vu Sandrine Rabaud, la sélectionneuse nationale aux avant-postes à emmener le peloton. L'ancienne championne du Monde semble s'être relevée lors du sprint, par correction envers ses adversaires.

Course open vétéran hommes

Les lyonnais ont décidé de mener la vie dure au favori, Philippe Poirier (qui semblaît indétronable depuis le début de saison.
Les vétérans s'élancent à toute allure entre les deux rond-points des allées du parc. Leur moyenne est déjà supérieure à celle des seniors sur les premiers tours à 39 km/h.
Devant, Philippe Poirier a pris la tête des opérations. Il travaillera d'ailleurs lontemps aux avant-postes. Derrière lui, les lyonnais Frédéric Bugli et Nicolas Jaffrain s'entendent pour l'user. Ils donnent chacun leur tour des coups de boutoir, obligeant le leader de la FIC à réagir et à revenir sans cesse.
Il tiendra pourtant, mais arrivera sur le sprint final un peu plus émoussé qu'à l'accoutumée. Cela suffira pour que Frédéric Bugli l'emporte au sprint devant Nicolas Jaffrain et Thierry Vandenbroucke, Poirier finissant au pied du podium à la 4ème place !
La suite de la saison promet d'être intéressante dans la catégorie vétéran.

Course open vétéran femmes

Si l'issue de la course ne laissait pas trop planer de doute, la manière, en revanche, était moins certaine. Concrètement, on se doutait bien que Christine Chabenet arriverait certainement la première sur la ligne d'arrivée. En revanche, ce que l'on ignorait avant le départ, c'est le fait qu'elle ferait l'essentiel de la course seule en échappée, accentuant son avance au fil des tours ! Elle arrive finalement en solitaire avec près de 3 minutes d'avance sur les autres concurrentes.

Marathon hommes : Matthieu Boher, l'outsider

La course élite fut pleine de rebondissements. Elle a été menée tambours battants avec des pointes à plus de 65 km/h au compteur des motos suiveuses.
Bien calé dans un groupe d'échappée, Matthieu Boher (RPM Poli) est parvenu à fausser compagnie aux favoris et à déjouer les pronostics lors de la World Inline Cup de Dijon lors du dernier tour.

Les italiens de Bont n'ont pas fait le déplacement dans la capitale de Bourgogne, mais l'essentiel du gratin mondial s'est aligné au départ.
Dès les premiers hectomètres, le team Matter semble vouloir imposer son rythme à la course Thomas Boucher ouvre les hostilité et restera plusieurs centaines de mètres seul devant tout comme ses coéquipiers.

Shane Dobbin, le Néo-Zélandais de Sportival Rollerblade, qui s'était blessé l'année dernière durant la course, semble avoir à coeur de l'emporter en 2007. Il partira plusieurs fois.
Après la mi-course, Shane Dobbin (Sportvital Rollerblade) et Jorge Cifuentes (Matter)prennent la poudre d'escampette. Derrière, la chasse s'organise. Un petit groupe parvient à revenir sur les échappés. Le peloton a explosé et s'est étiré.

8 coureurs se disputeront donc la victoire : les frères Dobbin, Jorge Luis Cifuentes et Nelson Garzon pour Matter, Alain Gloor (Power Play), Nicolas Iten (Sportival Rollerblade) et Shinky Yamamoto (Timmermann Powerslide).

Matthieu Boher a su prendre le bon wagon et se faire oublier à l'arrière. Sachant parfaitement que ses chances au sprint étaient inexistantes, le coureur de RPM Poli a tenté son va tout à 1,5 km de la ligne. Quelle ne fut pas la surprise des spectateurs en le voyant déboucher seul en tête dans la descente avec une cinquantaine de mètres d'avance sur un train composés de quelques uns des meilleurs sprinteurs mondiaux !
Il terminera finalement avec 6 secondes d'avance sur Cifuentes et 7 secondes sur Dobbin. Après 3 secondes places en Coupe du Monde, Matthieu est enfin monté sur la plus haute marche du podium.

Marathon femmes : l'échappée belle de Nicole Begg

La course féminine est partie sur les chapeaux de roues. Les premiers tours sont avalés rapidement et les attaques fusent. Puis, le rythme se tasse un peu. Finalement, un groupe de quelques patineuses parvient à se faire la belle. Le groupe explosera par la suite.

Nicole Begg (Jesa Bont Ssanyongg) a su fausser compagnie à quelques concurrentes sérieuses dont l'argentine Tamara Llorrens (Sportival Rollerblade) partie en chasse derrière elle. La néo-Zélandaise est parvenue à maintenir l'écart avec sa poursuivante et même à l'accentuer durant les derniers kilomètres. Elle passe l'arrivée avec 50 secondes d'avance. La japonaise Nachi Shinozuka (World Inline Center Powerslide), fut longtemps seule également et franchira la ligne d'arrivée en solitaire à 1'28 de la seconde. On a eu peur pour elle en voyant revenir le paquet mais elle avait finalement plus de 4 minutes d'avance soit environ un tour de marge. Le sprint du peloton est remporté par Andrea Gonzalez (Jesa Bont Ssanyongg). La première française, Justine Halbout (Touchstone), prend la 6ème position. Laetitia Le Bihan (Henniez) termine 8ème.

Au moment où les coureurs ont passé la ligne d'arrivée, le ciel qui s'était déjà couvert auparavant. Il a laissé tomber ses premières gouttes. Timing presque parfait !

Principaux résultats

Seniors Open femmes

1) FESSELET Laure
2) SANGIORGIO Léa
3) BEAUME Martine
4) EUVRARD Fannie
5) MOY Frédérique
6) MOSER Sandy
7) RABAUD Sandrine
8) BORDERIEUX Cécile
9) LENKER Nadine
10) JARSAILLON Marine

Seniors Open hommes

1) JACOVOPOULOS Maxime
2) DURANTON François
3) FONTAINE Joseph Olivier
4) AL BARGAAWY Salman
5) DELPIT Xavier
6) DALLET Sébastien
7) SEIGNOBOS Emmanuel
8) GANTOIS Jérémie
9) ENNDEWELL Yves
10) VAXELAIRE Fabrice

Vétéran Open femmes

1) CHABENET Christine
2) ALVAREZ Marie
3) POUJOL Nathalie
4) MACON Martine
5) LEFEUVRE Anne-Françoise
6) CAVILLA Valérie
7) DUBOURG Claudia
8) GUILLOT Sylvie
9) DELAHAYE Christine
10) DUBOUCHER Ghislaine

Vétéran Open hommes

1) BUGLI Frédéric
2) JAFFRAIN Nicolas
3) VANDENBROUCKE Thierry
4) POIRIER Philippe
5) DONG Vantri
6) SILVEIRA Joseluis
7) TROUSSET Fabrice
8) CHOUTEAU Luc
9) THIEBAULT Benoît
10) LORENZI Pascal

Marathon international hommes

1) BOHER Matthieu
2) CIFUENTES Jorge Luis
3) DOBBIN Shane
4) DOBBIN Kalon
5) GARZON Nelson
6) GLOOR Alain
7) ITEN Nicolas
8) SHINKY Yamamoto
9) CORNE Jasper
10) SOURISSEAU Julien

Marathon international dames

1) BEGG Nicole
2) LLORENS Tamara
3) SHINOZUKA Nachi
4) GONZALES Andréa
5) PENAN Catherine
6) HALBOUT Justine
7) MEIER Livia
8) LE BIHAN Laetitia
9) SPIGT Jenitta
10) VAN DER MERVWE Margo

Liens utiles

Vidéo : Contre la Montre par équipes
Vidéo : interview de Frédéric Bugli (Vainqueur de la course open Vétéran)
Vidéo : interview de Matthieu Boher (Vainqueur du Marathon hommes)
Vidéo : interview de Philippe Poirier (4ème de la course open vétérans hommes)
Galerie photos de rollerenligne.com
Galerie photos de François et Marie
Galerie photos de Photo91.fr
Vidéos et photos sur le site des Saints-Patineurs de Douai

Texte : Alfathor
Photos : Sylvain Rouillard
Mis en ligne  le 12 June 2007 - Lu 5551 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB