-
Le 17 May 2007 à 00:00 | mise à jour le 18 May 2007 à 01:18

Traversée des Landes 2007

Traversée des Landes 2007

Une rando-raid de 220 km en roller à travers les Landes, certains en ont peut-être rêvé, mais plus d’une centaine de rollers l’ont fait ! Samedi 12 mai, 9h00 du matin, 103 fondus du roller, venus d'Aquitaine et Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Pays de Loire, Ile de France, Espagne, etc. s’équipent sur la piste cyclable proche de la plage Pereire d’Arcachon. Partons dans leur sillage…

Mis en ligne par 

La traversée des Landes vue de l’intérieur

Départ : Arcachon

Malgré le plaisir de se retrouver et du café brioche d’accueil, pas le temps de discuter. Nous voici en route pour le premier tronçon d’une piste vallonnant entre les dunes (du Pylat entre autres), c’est roulant, les montées réchauffent mais les descentes ?
Pas de problème, une dizaine de motards de l’association Landaise " Moto Pression " bloquent les carrefours durant les 2 jours : impressionnants avec leurs gros cubes, les chasubles jaunes, toujours respectés par les automobilistes.
On se donc lâche dans les descentes (60 km/h nous diront les motards et les GPS )…et on sourit car nous sommes filmés presque en permanence (4 caméscopes) et photographiés en vue du DVD souvenir.

Une organisation rôdée

Premier point de ralliement. On retrouve les bus suiveurs et l’équipe du ravitaillement. La logique est simple : on roule en peloton de niveau, les patineurs rapides attendent les autres groupes, se ravitaillent et repartent , éventuellement les patineurs fatigués ou légèrement blessés montent dans un véhicule et sont déposés devant le groupe au point de ralliement suivant.
Parallèlement, le staff ravitaillement déballe, fournit à plus de 120 personnes eau, boissons , fruits, barres, gâteaux puis remballe et fait un bon éclair de 20 km jusqu’au ravitaillement suivant.

Déjeuner

A la pause de midi malgré les regroupements, ravitaillements et quelques tronçons difficiles de pistes humides moussues, les grattons, une descente à 10 % avec virage à angle droit, nous avons parcouru 76 km (60 de pistes cyclables et 15 de secteur routier).
Arrivée à Pontenx les Forges, nous profitons d'un accueil super sympa de la municipalité avec les enfants des écoles. Un pique-nique et des desserts maisons (hum les crêpes …) distribués par les enfants du futur club de roller nous attendent.
Parallèlement, les premières ampoules sont soignées par les étudiants de l’école de Podologie de Bordeaux.

On repart !

C’est reparti pour 20 km de piste ou routes agréables, en peloton. La fatigue commence à affecter les organismes avec les premières crampes. les défauts de vigilance entraînent des chutes.
Des VTT accompagnateurs assurent la sécurité avec trousse de secours quand " Moto Pression " ne peut pas passer : bravo pour la sécurité, les organisateurs (comité départemental RS des Landes)!
Nous nous engageons sur une portion de 15 km de route forestière et de piste étroite défoncée, vestige de l’occupation allemande. Le tracé est parfois recouvert d’aiguilles de pin. C’est très joli, mais après 100 km, cela fait mal partout. On dénombre quelques abandons et quelques tentatives de meurtre envers les organisateurs !

Dernière ligne droite... du premier jour !

Nous roulons durant 15 km en peloton. Dernière difficulté : le cordon de dunes à passer avec 2,5 km de montée et une belle descente.
19 h 30 : arrivée au camping de Saint-Girons Plage, cassés. Nous venons d'effectuer 130 km dans la journée, mais c'est la trentaine de kilomètres de pistes défoncées qui a fait le plus mal.
Certaines tentatives d’étirement se traduisent par une crampe réflexe… mais une bonne surprise nous attend encore : une équipe d’une dizaine d’étudiants kinés prodiguent massages et conseils pour la récupération, ainsi que des podologues. Grâce à eux pas d’amputation ni d’envoi à l’équarrissage !

Après l'effort...

Nous partons à la douche puis nous enfilons une "tenue de soirée" (T-shirt du club propre) avant de partir prendre un apéro à base de cidre et de rillettes artisanales. Arrive la pasta-repas avec évocation de la journée entre 2 baillements et enfin un gros dodo dans les chalets du camping !

Second jour

Le dimanche matin, à 7h00, nous sommes réveillés à la sirène ! Après une séance de mise de pansements, nous nous rassemblons.
Les cuisses sont lourdes au démarrage mais s’échauffent vite grâce au passage du cordon de dunes. Nous prenons 56 km de routes et pistes agréables, hormis quelques brefs tronçons de descentes grattonneuses avant d'arriver à Cap Breton en peloton joyeux au milieu des touristes.

Dernière ligne droite

La pause repas est l'occasion de se ravitailler et de profiter des derniers massages dispensés par les kinés.
Il faut remettre les rollers, la mode ce printemps est au pied égyptien, style momie, mais il ne reste plus que 35 km…
Le groupe est solidaire. On se fait plaisir sur les derniers tronçons roulants, les rives de l’Adour et le pont rose de Bayonne. C’est l’arrivée à Anglet sur la colline ! Nous avons été près d’une centaine à avoir parcouru tous les tronçons.
On pense déjà à l’édition 2008 (17 et 18 mai) ! Au SA MERIGNAC RS, comme dans tous les clubs des participants, nous en ferons un objectif de la saison prochaine.

Epilogue

Le bus nous ramène à la voiture laissée à Arcachon, belle organisation ! Cette rando connaît un succès grandissant : en 2004 nous étions 34 au départ. Depuis lors, le nombre augmente régulièrement. Un défi intéressant, une organisation parfaite offrant tous les services, des patineurs heureux qui le font savoir sont les clés de la réussite de l'événement.

Liens utiles

Site de l'événement
Roller Mérignac (SAM)
Conseil général des Landes (40)Texte : Didier Caquet (Mérignac RS)
Photos : Didier Caquet
Mis en ligne  le 17 May 2007 - Lu 3487 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB