-
Le 11 May 2007 à 00:00 | mise à jour le 14 May 2007 à 05:43

Goëlo Roller Nature - un quinquennat de bonheur !

Goëlo Roller Nature - un quinquennat de bonheur !

La 4ème étape de la French Inline Cup se déroulera les 26 et 27 mai prochain sur les côtes bretonnes. Cette course revêt toujours une saveur particulière avec un parcours vallonné serpentant sur la crête des falaises. Cette année, l'organisation propose une nouvelle épreuve : une course en relais par équipes de quatre patineurs. Zoom sur cette épreuve si spéciale...

Mis en ligne par 

Goëlo Roller Nature : 4ème étape de la French Inline cup

Retour en arrière…

Cela fait cinq ans que le club du Roller Sud Goëlo organise l’une des étapes les plus dépaysantes et les plus enchanteresses de la French Inline Cup : la Goëlo Roller Nature. Dépaysante et enchanteresse à cause évidemment des paysages panoramiques des falaises de Bréhec, que même les compétiteurs peuvent contempler en patinant !
Perché entre une mer bleue émeraude et les ajoncs verts et jaunes, le circuit de la FIC de Plouha est une sorte de manège grandeur nature pour les rollers (le fameux circuit des falaises), blotti sur le flanc Nord de la Bretagne, et sur lequel les plus grands patineurs mondiaux sont venus se confronter !
Pascal Briand, Franck Cardin, Arnaud Gicquel, Alexis Contin, pour ne citer que les meilleurs Français de cette dernière décennie… Mais aussi Shane Dobbin, Wouter Hebbrecht ou encore Juan-Carlos Bétancur, si vous voulez parcourir la planète roller de la Nouvelle-Zélande jusqu’à la Colombie en passant par la Belgique !
Et tous ont pu faire admirer leur pointe de vitesse et leur formidable technique sur le circuit. La Goëlo Roller Nature, c’est avant tout un quinquennat de bonheur pour les patineurs, mais aussi pour les spectateurs et les organisateurs : les trois ont de plus à chaque fois bénéficié des larges rayons du soleil – sauf en 2006… - signe que ce marathon est placé sous de bons auspices !

…Et bond en avant !

Aujourd’hui, la Goëlo Roller Nature s’agrandit. Si le marathon reste la pierre angulaire du rendez-vous costarmoricain, les organisateurs ont souhaité donner une nouvelle dynamique à l’épreuve en incluant au programme une course par relais de quatre, reliant la ville d’Etables-sur-Mer à celle de Plouézec (voir plus bas). Une façon comme une autre de prouver que le roller est véritablement un sport ouvert à tous, et que les « pros » peuvent côtoyer les «amateurs » (puisque cette course leur est ouverte à tous deux, et en même temps).
Pour autant, les piliers de la Goëlo Roller Nature restent les courses Open et Marathons, directement raccordées au calendrier de la fameuse French Inline Cup. Ces courses se courront comme d’habitude sur le circuit panoramique des falaises de Bréhec.

Le plateau masculin

A ce propos, la lutte pour la victoire risque encore une fois d’être spectaculaire. En 2006, le marathon international avait propulsé Yann Guyader (Matter) au devant de la scène.
Le Nantais, qui allait devenir champion du monde quelques mois plus tard, était venu ouvrir son compteur de victoires ici même, au nez et à la barbe d’un autre grand champion, Pascal Briand (Powerslide).
Les deux protagonistes seront là, bien entendu, ainsi que des équipes aux dents longues, comme par exemple celle du très prometteur Julien Sourisseau (Sarthe.Loops Racing), ou encore celle du Rouennais Julien Levrard (Levallois Sporting Club).

Le plateau féminin

Du côté des femmes, on attend comme il se doit les grandissimes favorites, Nathalie Barbotin (Alessi Powerslide), Ghizlane Samir (PUC), Justine Halbout (2APN Avon) ou encore Anne-Claire Maillard (Schänkel) ; à moins que la toute récente championne de France de Grand Fond, Anne-Sophie Petitprez (BESAC Besançon), ne vienne fausser les pronostics !

Deux jours entièrement consacrés au roller

Outre le marathon international et le relais par équipe de quatre qui auront lieu le dimanche, la Goëlo Roller Nature, c’est aussi et surtout deux journées entièrement consacrées au roller.
Le samedi sera certes la journée axée « amateurs », avec à 15h00 l’Heure Roller et à 16h30 la course Open. Ces deux épreuves ont pour but de mettre le pied à l’étrier de la course des jeunes (et des moins jeunes) : il suffit de chausser les rollers et de patiner, à son rythme pour l’Heure Roller (épreuve ouverte à tous), ou à toute berzingue en ce qui concerne l’Open (34,1km). A noter que l’Open compte pour le classement général de la French Inline Cup…
Après les podiums du samedi soir (à 18h30), les patineurs et tous les amoureux de ce sport sont invités à assister au fest-noz en plein air à Etables-sur-Mer à partir de 20h00 (5 euros l’entrée).
C’est une bonne façon d’apprécier, voire de découvrir pour certains, la convivialité et la bonne humeur des Bretons. Et c’est aussi un prétexte suffisant pour patienter avant de prendre part au spectacle dominical qui suit !
En plus des deux épreuves déjà évoquées, il y aura aussi au programme du 27 mai une randonnée ouverte à tous sur le circuit des falaises (à partir de 9h00 et jusqu’à 13h00) et l’Open jeune à 14h30 (quatre tours du circuit réservée aux Minimes et aux Cadets).
Le sprint du marathon international (qui commencera à 15h30) devrait mener tout ce petit monde aux alentours de 17h00 pour les podiums traditionnels… Histoire de finir la journée en honorant les vainqueurs et en complétant le palmarès de l’épreuve !

Un palmarès qui en dit long

Et justement, en parlant de palmarès, il suffit de jeter un coup d’œil sur les vainqueurs passés pour comprendre l’ampleur de la FIC du Goëlo.
Les noms de Yann Guyader, Pascal Briand ou encore Wouter Hebbrecht y traînent !
Une petite anecdote : en 2003, le Néo-zélandais Shane Dobbin tenait vraiment à remporter la victoire en haut de l’ultime côte de la course. Il avait d’autant plus à cœur de passer la ligne le premier que sa photo était sur tous les T-shirts et sur toutes les affiches de l’épreuve. Mais voilà, Shane a lancé le sprint un tour trop tôt… Pour rien finalement puisque le tour d’après, c’est Pascal Briand qui s’adjugeait l’or ! L’histoire ne s’arrête pas là : l’année suivante, le coéquipier de Shane, Wouter Hebbrecht, renversait la tendance en quelque sorte, puisqu’à son tour, il gagnait le marathon. Une façon comme une autre de consoler son coéquipier malchanceux…
Allons maintenant voir le palmarès féminin pour s’apercevoir qu’il n’a rien à envier à celui des hommes. Nathalie Barbotin, maintes fois sur le podium de la Coupe du monde des marathons, Justine Halbout, vice-championne en titre du marathon des championnats d’Europe, Ghizlane Samir ou encore Caroline Jean s’y bousculent. En résumé, les meilleurs patineuses Tricolores, à l’exception peut-être d’Angèle Vaudan (qui a pris sa retraite en 2006)… Tout cela pour confirmer, si besoin était, que le spectacle est et sera de taille sur la Goëlo Roller Nature !

Annexe : la course de relais par équipe

L’épreuve est inédite et toute nouvelle… Inutile de chercher des comparaisons, des temps de référence ou encore un historique donc ! Le club du Roller Sud Goëlo et le comité organisateur de la quatrième étape de la FIC 2007 ont décidé d’ouvrir les routes du pays de Plouha dès le dimanche matin par le biais d’un relais par équipe de quatre patineurs.
Que vous soyez licenciés ou pas, que vous courriez sous les couleurs d’un club ou d’une entreprise, ce sera le même parcours pour tous !
Le premier relayeur partira d’Etables-sur-Mer pour parcourir 5,7 km jusqu’au lieu-dit du Carrefour à Plourhan, le deuxième enchaînera (5,15 km) jusqu’au centre de Plouha, le troisième suivra jusqu’au bourg de Pléhédel après être passé au pied de la magnifique chapelle de Kermaria (7,2 km), et le dernier relayeur se taillera la part du lion, avec 7,5km à avaler de Pléhédel jusqu’à Plouézec.
Bien sûr, le relief n’est pas toujours plat, mais la route reste néanmoins très roulante avec un très bon revêtement et, d’après la météo locale, les vents devraient être favorables !
Ah, une dernière chose : ce relais est mixte. Vous pourrez donc composer votre équipe de quatre comme bon vous semblera, libre à vous de respecter la parité homme/femme, de faire des équipes totalement féminines ou encore totalement masculines, chacun pourra y aller à son rythme.
Les organisateurs vous demandent toutefois de bien vouloir vous décider assez à l’avance. Dans un soucis de logistique et de placement des relayeurs sur les différents points de départ du circuit, il faudra en effet retenir un ou deux cars, suivant le nombre de participants. Alors, vu que les inscriptions sont déjà ouvertes, et que vous serez totalement pris en charge par l’organisation du début jusqu’à la fin, n’hésitez pas plus longtemps ! VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS…
Prolongation exceptionnelle des inscriptions jusqu’au 24 mai au tarif unique de 10 €uros par équipe (au lieu de 20€ jusqu'au 18 mai).
C'est une course à prime (500 € partagés entre les 3 premières équipes).

A voir : dès lundi, la vidéo du parcours sera disponible sur le site de Roller en Ligne ainsi que sur le site officiel de l’épreuve.

Liens utiles

Informations sur le relais
www.rollersudgoelo.org
Article sur l'édition 2006Texte : Vincent Esnault
Photos : Rollerenligne.com
Mis en ligne  le 11 May 2007 - Lu 2607 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB