-
Le 12 May 2007 à 00:00 | mise à jour le 31 January 2019 à 10:00

Test des roues de roller hockey Roll'Line Zenith 76mm 78A

Test des roues de roller hockey Roll'Line Zenith 76mm 78A

La marque Roll'Line est surtout connue dans les milieux du patinage artistique et du Roller Inline Hockey. En 2007, le fabricant propose une roue nommée Zenith de 76 mm et 78A dédiée au hockey. Nous l'avons malmenée pendant quelques semaines, voici notre verdict...

Mis en ligne par  Alexandre CHARTIER

Une roue orientée roller hockey

Conclusion ?

La roue Zenith de Roll'Line rentre bien dans l'usage préconisé par le fabricant : le roller hockey. Elle bénéficie d'une bonne accroche propice aux changements de rythmes, aux relances et aux virages secs. On regrettera juste l'usure irrégulière de la surface. Les patineurs qui apprécient les roues tendres et le confort de patinage pourront l'utiliser pour leurs déplacements urbains ou le freeride. Elle conviendra moins en randonnée sportive.

Les points forts et les points à améliorer

 

Les points forts

  • Une excellente accroche
  • Une bonne réactivité

 

Les points à améliorer

  • Une usure rapide
  • Déformation du surnoyau à bonne vitesse

Caractéristiques techniques

Marque : Roll'Line
Nom : Zenith
Année : 2007
Origine : Italie
Diamètre testé : 76 mm
Existe en : 72, 76 et 80 mm
Dureté : 78A
Tarif : (6,25€ la roue / 25 € les 4)
Commentaire : vendues par pack de 4 roues

Usage préconisé : pratique du roller hockey en intérieur

Le test de la roue Zénith en détail

A propos de Roll'Line

La marque Roll'Line appartient à l'entreprise T.M. Technology. La société existe maintenant depuis 20 ans. Elle s'est imposée comme une des références en patinage artistique et en rink-hockey. La production est restée en Italie, contrairement à de nombreuses marques qui ont délocalisé leur production en Asie.

Caractéristiques de la roue Zénith

Les roues Zenith sont disponibles en 2 duretés : 74A et 78A et en 3 diamètres différents : 72 mm, 76 mm et 80 mm.

Les roues de roller Zenith sont emballées dans un paquet ouvert nous indiquant donc qu'elles sont dédiées au roller hockey. Vous nous connaissez, on leur a bien évidemment fait faire un tour vers d'autres horizons.

Elles possèdent un noyau bleu compact aux branches serrées mais aérées. Elles offrent un sur-noyau blanc plutôt généreux en polyuréthane. Son profil s'avère plutôt elliptique et légèrement asymétrique (une face n'est pas exactement identique à l'autre). Il se rapproche de celui des roues de roller course. La sérigraphie dorée ressort particulièrement bien dessus. La surface est parfaitement lisse et propre. On voit que Roll'Line connaît bien son métier.

Insertion des roulements

Au montage, les roulements rentrent aisément. Rien ne dépasse. Le montage se fait donc sans problème. On ne rencontre d'ailleurs pas de problème non plus avec la largeur des roues.

Adhérence : ça accroche !

Les premières heures de patinage nous dévoilent une roue dont l'adhérence est très importante. On peut en partie attribuer cela à la faible dureté de la gomme (78A). Du coup, oubliez les slides dans un premier temps. Le "vernis" s'en va assez rapidement (c'est un abus de langage, il n'y a pas de vernis. On utilise ce terme pour désigner l'aspect brillant des roues neuves). Mais la roue ne perd pas ses propriétés d'accroche.

Si on reproduit quelques gestes du roller hockey comme les changements de directions brutaux et autres démarrages violents ou encore des freinages, la roue répond bien et encaisse sans broncher. Elle nous fait encore profiter de son adhérence. Les freinages sont efficaces en dérapage et sans surprise grâce à des réactions régulières de la roue.

Sur sol humide, voire détrempé (testé notamment lors de la World Inline Cup de Rennes), la Roll'Line Zenith a montré une accroche correcte sans être exceptionnelle si l'on considère la faible dureté de 78A.

Test de la roue Zénith en randonnée roller

En rando, la tendreté du sur-noyau ne se ressent pas à vitesse réduite. Il faudra pousser un peu plus fort sur les patins et prendre de la vitesse pour se rendre compte que la structure du sur-noyau se déforme et s'écrase sur les poussées puissantes. Normal, c'est une roue tendre, on le répète ! Elle vous obligera à mouliner un peu cause de cela et de son diamètre. Rappelons que ce n'est pas l'usage initial de ce produit.

Quand vous serez en salle, vous aurez tout au plus quelques dizaines de mètres à faire dans un sens et dans l'autre et cela ne prêtera pas à conséquence.

Bref, ce produit semble plutôt bien répondre aux besoins des joueurs de roller hockey pour lesquels elle a été développée.

Une usure assez rapide mais homogène

La roue est tendre (on l'a dit). Son usure est donc assez rapide mais très régulière. La surface s'abime assez rapidement mais proprement, même sur les sols abrasifs. Sur un sol lisse, en salle, la dégradation est beaucoup plus lente. On privilégiera donc une pratique en indoor.

Liens utiles

www.roll-line.com

Texte : Alfathor
Photos : GG3D
Merci à Hawaii Surf
Mis en ligne  le 12 May 2007 - Lu 10706 fois

Mis en ligne par :
Fondateur et webmaster de rollerenligne.com. Alexandre est un passionné de roller en général et sous tous ses aspects : histoire, économie, sociologie, évolution technologique... Ne le branchez pas sur ces sujets sans avoir une aspirine à portée de main !

Site web Google+ facebook Twitter


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB