-
Le 14 April 2007 à 00:00 | mise à jour le 17 April 2010 à 12:31

Trophée International des 3 Pistes : Valence (82)

Trophée International des 3 Pistes : Valence (82)

La seconde journée du Trophée International des 3 Pistes s'est tenue à Valence d'Agen (82). Les athlètes des différentes catégories se sont affrontés lors des courses à élimination. En élite hommes, Fabien Hascoet a vu sa suprématie disputée par Julien Despaux. Chez les dames, c'est Justine Halbout qui tient la dragée haute à la favorite : Elena Pichierri. Ecrémage...

Mis en ligne par 

Jour 2 : Valence d'Agen

L'anneau de vitesse de Valence est posé dans un complexe sportif à l'entrée de la ville. Il est entouré par un circuit routier et des tribunes. Non loin de là, la municipalité a également posé un skatepark, aujourd'hui abandonné. Il faut avouer que c'est surprenant de voir un tel équipement dans une ville de si petite taille.
Les courses débutent vers 11h00 sous un soleil radieux. Aujourd'hui, les concurrents s'engagent sur un exercice particulier, les éliminations. A chaque tour, et en fonction du nombre de candidats, un à deux patineurs franchissant la ligne en dernier sont éliminés. Autant dire que des sprints et une guerre de placement s'engagent à l'arrière du peloton.

Juniors : Terell Bradley récidive

Chez les juniors, la logique de la veille est respectée. L'américain Terrell Bradley (USA Speed Skating World Tour) prend à nouveau l'ascendant sur Jean-Bernard Péridy (POL Longjumeau), la troisième place revenant à Rico Keppeler (TSuGV Grossbettlingen).
Les juges ont éliminé un coureur par passage. Les numéros de dossards tombent inlassablement : 21, 18, 11, 31, 9, 39...
L'exercice est d'autant plus particulier que les juges doivent se faire aider d'une traductrice pour annoncer leur élimination aux étrangers : en allemand, en anglais, en italien, en espagnol...
Maxime Bucher (Loops racing) part en tête mais Terell Bradley reprend immédiatement la course en main, puis c'est au tour de Jean-Bernard Péridy de revenir. On assiste à pas mal de chutes, dont une collective emmenant une dizaine de patineurs. Autant dire que cela simplifie les choses pour faire la sélection pour ce type d'épreuve. Deux pelotons roulent donc simultanément, les machanceux qui sont tombés tentant de recoller. Ces courses sont techniques et éprouvantes physiquement : il ne doit rester que 5 patineurs pour disputer le sprint final.

Nationaux hommes : victoire espagnole

Au coup de feu, Jagrut Thaker (Team Teknosport ALSS) se place en première position. Les nationaux sont très nombreux sur la piste, du coup, deux patineurs sont sortis à chaque tour puis un seul après quelques tours. Les américains se placent regulièrement en tête.
Le peloton reste très compact, en particulier au niveau de la ligne d'arrivée où se font les éliminations. Ce sont souvent 4 ou 5 trains qui passent de front.
James Rowe (USA Speed Skating World Tour) reste une longue part de la course en tête. Derrière, certains font des pieds et des mains pour ne pas se faire sortir avec parfois des gestes assez incorrects ou des tentatives pour se soustraire au jugement implacable : on essaie de se replacer en douce au milieu du peloton, de faire une rétro-poussette à un autre concurrent, etc.
Le local, Mathieu Flourens, fait partie de ceux qui disputeront le sprint. Il se fait malheureusement passer par le trio de tête. Gabriel Barata Carbajal (Patin Enol) l'emporte finalement au sprint devant un de ses compatriotes, Javier Gonzalez Cabodevilla (AD San Juan) et James Rowe (USA Speed Skating World Tour).

Elites dames : Justine Halbout l'emporte

Comme la veille, Laetitia Le Bihan (Grol) prend un excellent départ, elle est suivie de sa principale adversaire, Elena Pichierri (Polisportiva San Nazario).
Carin Keterllapper (Holland-Noord) est la première à quitter la piste, puis c'est au tour de l'allemande Nina Spilger (Blau Gelb Gross Gerau).
Les dames ne sont pas plus correctes que les messieurs, à l'arrière, les rétro-poussettes sont fréquentes. On entend parfois jurer dans une langue étrangère.
A deux tours de l'arrivée, l'allure accélère brutalement. Laetitia Le Bihan est la dernière éliminée et ne disputera donc pas le sprint final. Dans le dernier tour, Justine Halbout (2 APN 77 Avon) parvient à prendre la première place devant la favorite de l'épreuve Elena Pichierri (Polisportiva San Nazario). La troisième position est occupée par Angeline Thomas (Cado Motus World).

Elites hommes : Julien Despaux passe Hascoet

On élimine un patineur par tour chez les élites, et ils sont nombreux. La course risque de durer. Fabien Hascoet se place directement en première position au coup de feu. Il est suivi d'un patineur du team Hyères Poli. La foule est dense aux avant-postes et les patineurs roulent vite.
Ewen Fernandez (Patineurs d'Herbauges) se porte en tête alors que l'écrémage se fait par l'arrière. Le team Hyères Poli place alors deux de ses patineurs en tête. Ils sont suivis de près par Ewen Fernandez et Fabien Hascoet qui revient aux avant-postes peu après. Quelques avertissements tombent.
Ewen Fernandez revient régulièrement en tête. Fabien Hascoet et Julien Despaux sont en embuscade. Adrien Despaux remonte en tête à quelques tours du sprint. Ewen Fernandez se fait sortir à 7 ou 8 tours de l'emballage. Un tour avant la cloche, Hascoet mène devant les patineurs de Grenade. Julien Despaux appuie fort et laisse Fabien Hascoet deux mètres derrière.
On assiste à la victoire de Julien Despaux (Grenade Roller Skating) devant Fabien Hascoet (Team Rollerblade) et Florent Babault (2 APN 77 Avon).

Liens utiles

Site de l'organisation
Vidéo de la course élite hommes à Pibrac (jour 1)
Vidéo de la course élite femmes à Pibrac (jour 1)
Vidéo de la course élite hommes à Valence d'Agen (jour 2)
Galerie photo de l'événement (Rollerenligne.com)
Galerie photo Pibrac (Mundopatin.com)
Galerie photo Valence d'Agen (Mundopatin.com)
Galerie photo Gujan Mestras (Mundopatin.com)
Texte : Alexandre Chartier
Merci à Thibault Beaujot et Adrien Despaux
Photos : Alfathor
Vidéos : Alexandre Chartier
Mis en ligne  le 14 April 2007 - Lu 2119 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB