-
Le 09 April 2007 à 00:00 | mise à jour le 08 March 2015 à 12:32

Séoul : 1ère étape de la World Inline Cup 2007

Séoul : 1ère étape de la World Inline Cup 2007

Il était 08h00 ce matin heure locale lorsque le maire de Séoul a donné le départ du marathon de Séoul, donnant par la même occasion le coup de feu qui lance la World Inline Cup 2007. La course masculine fut marquée par de nombreuses échappées et la victoire de Nicolas Iten. Chez les femmes, Brittany Bowe l'emporte au sprint. Bilan...

Mis en ligne par 

Première étape asiatique

10 minutes avant le départ la tension est montée d’un cran avec la mise en place sur la ligne et la présentation des coureurs. Les coureurs internationaux et nationaux se sont alors lancés sur le pont Mapo suivi par les 6000 patineurs de la course open.

Dès la première accélération, le peloton s’est étiré sur la voie express qui traverse Séoul. Les 10 premiers kilomètres avant de faire demi-tour ont été avalés à grande vitesse avec deux coureurs échappés : Scott Arlidge (Equipe Athleticum Rollerblade) et Mateo Poletti (Equipe Alessi Powerslide). Ils ont compté jusqu'à 20 secondes d’avance.

Le froid (9°C le matin) en ce début de printemps en Corée, a pu gêner quelques coureurs, notamment les sud Américains peu habitués à ces basses températures.

De belles échappées en seconde partie

Dans la deuxième partie de course il y aura principalement une grosse échappée qui semblait être la bonne, les principales équipes étant présentes avec notamment le français Yann Guyader (Equipe Matter) Shane Dobbin (Sportvital Rollerblade) et Massimiliano Presti (Bont Hyper). Mais ces coureurs ne sont pas bien entendus pour assurer de bons relais et le peloton est revenu.

Cette fois, dix coureurs sont sortis du peloton et ce fut la bonne… ils avaient déjà 30 secondes au dernier demi-tour pour revenir vers la ligne d’arrivée. Malgré le travail de chasse orchestré notamment par l’équipe Alessi Powerslide qui n’avait pas de coureurs dans l’échappée leur avance a augmenté jusqu'à plus de 2 minutes lorsqu’ils abordent la longue ligne droite de 1,5 km qui mène à la ligne d’arrivée.

A ce moment précis, tous les favoris (Dobbin, Boucher, Briand, Presti, Romani) se regardent et ne veulent pas mener. Le coureur Néo-zélandais D.J Nation a porté son attaque suivi de Fabio Francolini et enfin, quelques secondes plus tard, le Suisse Nicolas Iten.
Tous les trois se regroupent et disputent le sprint final. Nicolas Iten (Sportvital Rollerblade) s’impose donc au sprint en 1 heure 1 minute et 6 secondes pour 40 km.
Le sprint du peloton est remporté par Luca Saggiorato.

Chez les dames : quelques attaques mais pas de grandes échappées

Les trois françaises présentes ont commencé cette saison avec chacune une nouvelle équipe Ghizlane Samir intégrant l’équipe Jesa Bont SsangYong, Anne-Claire Maillard l’équipe Shankel World team et Nathalie Barbotin l’équipe Alessi Powerslide world.
Chez les dames, à l’approche des derniers kilomètres le peloton s’est montré de plus en plus nerveux et les places de plus en plus chères aux avant-postes.

Les nombreuses équipes coréennes ont essayé de prendre la tête des opérations mais les équipes internationales veillaient à ce qu’aucune sortie de peloton ne puissent aller au bout, pour finalement emballer le sprint dans les 500 derniers mètres.
Nathalie Barbotin, équipée en 110 mm, lança la première son équipe de très loin, déposant ses coéquipières Italiennes et Espagnole en tête du sprint.

Sandra Gomez (Alessi Powerslide) parviendra à conserver la tête devant Laura Lardani (Sportvital Rollerblade) mais a dû s’incliner devant le puissant sprint de l’américaine Brittany Bowe (Hyper Usa) revenue très fort de derrière dans les tous derniers mètres.

A côté de la course...

Malgré la fatigue, les internationaux se sont prêtés de bonne grâce à la traditionnelle cérémonie des autographes dont raffolent les coréens. Très disciplinés, en longue file indienne, ils ont attendu de longues minutes pour avoir une dédicace des champions.
Avant de reprendre l’avion, les athlètes ont pu gouter aux spécialités culinaires locales, barbecue coréen, Kimshi (le plat national : salade froide aux choux fermentés) et autres délices exotiques à déguster avec les baguettes…
Prochaine étape WIC dans un mois à Basle (Suisse) avec un contre-la-montre par équipe.

Résultats

Classement féminin
1) Brittany Bowe
2) Sandra Gomez
3) Laura Lardani
4) Michaela Neuling
5) Jessica Smith
6) Tamara Llorens
7) Giovanna Turchiarelli
8) 이초롱
9) 최명희
10) Nadine Gloor
11) Catherine Penan
12) Andrea Gonzalez
13) 김미영
14) Cinzia Ponzetti
15) Ghizlane Samir
16) Nicole Begg
17) 임주희
18) Nachi Shinozuka
19) Livia Meier
20) 허유빈
21) 이담비
22) 이 슬
23) 장수지
24) 박도영
25) 조은지
26) Nienke Stenekes
27) 김민제
28) 공희다
29) 김미선
30) Anne Claire Maillard
Classement masculin
1) Nicolas Iten
2) Fabio Francolini
3) D.J. Nation
4) Kalon Dobbin
5) Shane Dobbin
6) Reyon Kay
7) Thomas Boucher
8) Pier Davide Romani
9) Luca Presti
10) Pascal Briand
11) Luca Saggiorato
12) Massimiliano Presti
13) Juan Nayib Tobon
14) Diego Rosero
15) Yann Guyader
16) Stefano Galiazzo
17) Francesco Zangarini
18) Wayne Begg
19) Nelson Garzon
20) Garikoitz Lerga
21) Raphael Pfulg
22) Fabien Rabeau
23) Alexis Contin
24) Jorge Cifuentes
25) 최병길
26) Patrizio Triberio
27) 정재민
28) Claudio Naselli
29) Inigo Vidondo F
30) LIAO YEN-SHENG

Liens utiles

Notre page dédiée à la World Inline Cup

Texte : World Inline Cup
Photo : droits réservés
Mis en ligne  le 09 April 2007 - Lu 1485 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB