-
Le 02 March 2007 à 00:00 | mise à jour le 13 November 2015 à 09:36

Présentation de la Jam de Gregam 2007

Présentation de la Jam de Gregam 2007

La Jam de Gregam 2007, étape du Nokia Fise Experience, s'est déroulée les 17 et 18 février 2007. Elle est née de l’initiative d’une association Bretonne : Gregam Manifesto, très active en BMX. L'événement, regroupe depuis maintenant 3 ans et le temps d’un week-end indoor, les meilleurs riders nationaux en Bmx et roller. Bilan...

Article par 

Un événement roller et BMX

Avant le contest...

Toute la semaine précédant le contest, les riders ont pu fouler gratuitement les modules du skatepark installé pour l’évènement par Fise Area. On y retrouve les modules du Nokia Fise 2006 ainsi qu’un nouveau né doté d’un rail que certains se feront un plaisir de tester. Roller et Bmx se sont ainsi partagés le skate park en alternant les disciplines d’heures en heures. Chaque jour on a pu apercevoir une bonne dizaine de locaux motivés, parfois des bretons venus pour la journée de Lorient, Brest ou Vannes. Il en est même d’autres venus de plus loin encore, dormant dans leurs voitures.

Samedi 17 février : Qualifications

Chez les moins de 16 ans, de nouvelles têtes, de jeunes inconnus principalement locaux ont su montrer ce qu’ils avaient appris durant toute cette semaine. Yanis a offert au public une toupie magique appelée plus communément 720, Ludo roule le park avec aisance, bref ces jeunes là ont envie de se battre. Cela est sans doute dû à la qualification au Nokia Fise de Montpellier à gagner le lendemain.
Du côté des plus de 16 ans, s'est posé un petit problème de date, puisque cette année, malheureusement, la Jam de Gregam avait lieu en même temps que le RISC de Rouen, ce qui a réduit le nombre de participants. Espérons un autre scénario l’an prochain.
En début d’après-midi une vingtaine de riders rollers étaient présents sur l’aire de street. On note tout de même la venue du colombien Otto Bolano, spécialiste de la rampe, et capable de rentrer le double back-flip, venu pour le contest de park. Malheureusement, suite à une forte douleur au poignet dû à des pirouettes aériennes mal réceptionnées aux échauffements, il repartira aussi vite qu’il est arrivé.
Les qualifications se sont ensuite déroulées dans une ambiance détendue. Ce fut l’occasion pour les plus à l’aise de tester leurs lignes et de réveiller un peu le public en lui montrant ce dont ils étaient capables. Deux jeunes Nantais inscrits en plus de 16 ans sous les ordres de leurs aînés (pourtant âgés de 14 et 15 ans) occupent bien le skate park, c’est fluide et propre.
Nico et Gaetan de Saint-Etienne assurent eux aussi le spectacle avec des 540 bien haut, un gros disaster top soul pour Nico, tout comme Greg de Nantes qui enchaîne les cascades sans s’arrêter. Ils s’assurent une place confortable en finale.
Pour d’autres, ces qualifications sous forme de rund sont une dure épreuve et nombre d’entre eux, sûrement affaiblis par la soirée de la veille, ont risqué leurs vies en chaussant. On en voit s'écraser sur le rail ou le bitume, voire parfois sur le bois plus confortable des modules.

La soirée

Suite à l’annulation du concert du samedi soir par la mairie, on peut dire qu’il y avait de l'eau dans le gaz. Un petit concert de rattrapage aura finalement lieu dans un bar. Tout au long de la soirée on a pu apercevoir certains riders accompagnés de demoiselles, ou d’autres cherchant un autre moyen de dormir dans un lit au chaud !
Après le concert lorsque tout le monde a décidé qu’il était inutile de rester dans ce bar et que boire un coup entre amis sur la place public serait bien plus convivial. Malheureusement les agents de la marée-chaussée du coin n’ont pas la même vision des choses ce soir, ils embarquent deux joyeux lurons et reviennent en assurant qu’il y aurait bientôt des renforts…
Certains ont essayé de lancer un débat politique, les renforts ne sont jamais arrivés. Au final tout le monde a bien rigolé et c’est le principal.

Dimanche 18 février : les finales !

C’est la Saint-Bernadette et tenez-vous bien Bernadette était présente. Elle est d’ailleurs venue avec Roger, son mari, accompagné de ses collègues du club de belotte, ou bien son petit fils ainsi que tout le reste de la famille. Le public venu voir le spectacle en ce dimanche ensoleillé est très varié. C’est tellement rare qu'il fallait le relever ! Ceci donne une ambiance particulière, autant certains riders sont acclamés grâce à leurs prouesses aériennes, autant d'autres, plus techniques, laissent le public dubitatif.
En moins de 16 ans, malgré la fatigue de certains, on assiste à un show intéressant et prometteur. Yanis, classé en tête le jour précédent, remporte le contest et sa qualification au Nokia Fise.
Le timing étant respecté les plus de 16 ans investissent le park pour les échauffements et ainsi animer un peu le public. Aujourd’hui les riders ont deux passages de 3 minutes durant lesquels ils roulent par deux alternativement. Le public venu en masse voir de la cascade n’a pas été déçu. Joackim et David de Nantes roulent, encore aujourd’hui, proprement et finissent respectivement 4 et 5 ème. Gaetan Lauvray prend la troisième place avec de jolis back flip, 540, et savannah sur le rail. Greg Breger et Nicolas Françon partagent la même poule et roulent tous les deux très bien le park, à base de rotations désaxées, de gros wall ride, de transferts surprenants, de très belles lignes engagées. Du roller comme on l’aime avec de l’aisance de la fluidité et de la cascade. Dur de les départager. C’est finalement Greg Breger qui l’emporte. Nico finit deuxième, ils repartent tous deux avec une qualification pour le Nokia Fise.

Récompenses

Les trois premiers se partagent le prize money et repartent sur les routes de France tandis que pendant ce temps le skate park se démonte et disparaît petit à petit, la salle vide devient beaucoup plus triste et attend déjà avec impatience la Jam de Gregam 2008…

Liens utiles

Merci à Johann Berthonneau
Photos : Droits réservés
Mis en ligne  le 02 March 2007 - Lu 1260 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB