-
Le 16 October 2011 à 16:06 | mise à jour le 11 May 2015 à 22:18

Acheter des rollers d'occasion

Acheter des rollers d'occasion

Vous débutez en roller ou vous souhaitez acquérir une nouvelle paire de patins ? Oui, mais le hic est que les fins de mois sont parfois un peu difficiles à boucler entre les différents loyers, taxes et impôts qui fleurissent votre chère boîte aux lettres au quotidien. Heureusement, il reste toujours la possibilité d'acheter du matériel d'occasion, voici quelques conseils pour bien choisir et les écueils à éviter...

Mis en ligne par 

Acheter d'occase sans se planter

Lorsque vous souhaitez dénicher la perle rare à moindre coût, plusieurs solutions se présentent à vous. De l'achat au particulier à la vente en ligne, nous allons essayer de faire un tour d'horizon exhaustif...
Il faut d'abord déterminer précisément vos besoins avant d'acheter : quelle est votre pratique ? A quelle fréquence faites-vous du roller ? Quel est votre budget ? Une fois que vous avez repéré un produit qui vous intéresse, renseignez-vous sur son année de sortie et son prix de vente initial.

Exemples de décotes (à titre indicatif)

  • La plupart des patins qui ont été régulièrement utilisés sont en général vendus aux environs de 50% de leur prix initial.
  • S'ils ont vraiment peu servi ou qu'ils sont quasi-neufs on peut les trouver à environ 2/3 de leur valeur.
  • S'ils sont neufs, le vendeur les propose en général aux environs de 75% de leur valeur.

En général, tout comme pour une voiture, dès que le patin est sorti du magasin, il perd de la valeur. Ces données sont fournies à titre indicatif et ne reflètent pas nécessairement la réalité. Il revient au vendeur et à l'acheteur de se mettre d'accord sur le prix du produit en fonction de son état et d'autres facteurs comme sa rareté.

Les forums

La plupart des forums de roller regorgent d'annonces de vente de matériel d'occasion. On y trouve tout et n'importe quoi, il faut donc s'assurer du bon état des produits avant l'achat à l'aide de photos et de descriptifs du produit dans son état actuel. 

Conseils : Dans la mesure du possible, essayer de rencontrer le vendeur pour essayer le produit avant achat car les formes de pieds et les pointures varient considérablement selon les marques. Vous pourrez aussi inspecter le produit de façon plus générale et éventuellement négocier le prix.

- Des prix souvent avantageux - Pas de possibilité d'essayer directement
- Peu de recours possibles en cas de litige
- Manque de visibilité sur l'état du matériel

Les shops spécialisés ont parfois un rayon occasion

Quelques shops de glisse ou de roller proposent ce service à leur client. Les vendeurs déposent leurs produits au magasin qui leur reprend la paire à bas prix contre de l'argent ou des bons d'achat. Le magasin remet parfois en état le patin, comme pourrait le faire un concessionnaire, avant de le remettre en vente en faisant une plus-value.
Conseils : Les vendeurs peuvent être de bon conseil. Indiquez-leur votre usage, vos besoins et surtout votre tranche de prix. Ils sauront vous guider.
Les fans de grandes surfaces spécialisées peuvent aussi se tourner vers quelques grands rendez-vous bi-annuels comme le "Trocathlon" où l'on trouve parfois des affaires intéressantes, mais là, le niveau de conseil sera moins bon que dans un shop spécialisé.

- La possibilité d'essayer
- Les conseils des vendeurs
- Un produit normalement fiable
- Un tarif plus élevé que de particulier à particulier

Les sites de vente d'occasion en ligne

Alors que certains shops vous vendront une paire de roller introuvable à un tarif supérieur à son prix de vente initial, d'excellentes affaires peuvent vous attendre sur les sites de vente en ligne tels que Ebay ou Price-Minister, pour ne citer que cela.
Il est fréquent de tomber sur des personnes qui souhaitent se débarrasser de leurs anciennes paires et qui les mettent aux enchères. On tombe alors sur de bonnes opportunités, en particulier sur quelques produits rares comme les patins tout-terrain. Il arrive même qu'ils aient peu servi. 

Conseils :

Il faut quand même rester prudent sur quelques points :
- les vendeurs habitent parfois dans des pays étrangers et les recours en cas d'arnaque sont limités,
- il peut aussi arriver qu'il manque des pièces à la livraison,
- essayez de récolter autant de photos et d'informations que possible sur le produit pour bien estimer son état général.

- Des prix défiants toute concurrence
- Des produits rares parfois disponibles
- Véritable état du produit dur à déterminer
- L'honnêteté du vendeur

Acheter des rollers d'occasion

Bien inspecter le produit

Il faut avoir un oeil critique et habitué pour déterminer dans quel état est une paire de roller. Dans l'idéal, l'acheteur a tout intérêt à tester la paire pendant une quinzaine de minutes avant de se décider à faire son achat.

La coque : critère éliminatoire

La chaussure du roller est la partie la plus importante à vérifier. Si celle-ci est trop endommagée, passez votre chemin car la remplacer reviendrait à devoir racheter une paire de roller neuve. Les éraflures sont surtout gênantes au point de vue esthétique, mais influencent peu l'efficacité du roller. En revanche, le maintien de la coque doit être vérifié. Même si une coque est en bon état externe, sa structure s'est fragilisée avec les années. Vous devez vous sentir bien à l'aise, tout en étant maintenu. Vérifiez la liaison entre la coque et la platine pour déceler d'éventuelles fissures, notamment pour les chaussures en carbone. 

Le chausson : un budget conséquent

Il peut représenter un budget important s'il faut le remplacer. Veillez donc à ce qu'il ne soit pas trop troué et usé au niveau des systèmes de serrage. Jetez aussi un oeil à la languette et à la semelle de propreté pour voir si elles ne sont pas trop déformées. Dans la mesure du possible, chaussez pour vérifier qu'aucun point de pression ne vient créer de douleur sur votre pied.

Le système de serrage : vérifiez bien l'état des boucles

 Si les lacets sont usés, comptez 5 à 10 euros pour les remplacer. En revanche, si les boucles sont dégradées ou tiennent mal, il risque d'être nécessaire de les changer et leur coût n'est pas anodin. Pour tester le serrage, enfilez les rollers et faites travailler le patin dans tous les sens. Faites et défaites plusieurs fois les boucles. Serrez-les à fond pour voir si elles restent bien en place ou si elles sautent.

La platine : un autre coût important en cas de remplacement

La platine ou châssis est un des éléments majeurs du patin. Vous devez d'abord vérifier qu'elle n'est pas fissurée ni voilée. Ensuite, contrôlez sa précision en serrant les roues à fond.
Faîtes alors bouger les roues latéralement pour voir si la platine a pris du jeu. Jetez aussi un oeil aux axes et à l'ensemble de la visserie pour voir si les têtes de vis ou les rivets sont en bon état. Avec une platine aluminium, si les roues sont serrées à fond, il suffit de rouler un peu et de tendre l'oreille pour vérifier si la platine est bruyante ou non. Si vous avez l'impression qu'un axe est dévissé alors que tout est serré à fond, c'est souvent que le châssis a pris du jeu.

Les roues : vérifiez la régularité du profil

La régularité du profil est le premier paramètre à vérifier. L'usure doit être régulière et il est préférable que les roues ne soient pas biseautées. L'inspection peut être visuelle ou se faire au toucher. N'oubliez pas de vous pencher sur le noyau qui peut éventuellement recéler des fissures. Enfin, faîtes tourner les roues à vide pour voir si elles sont voilées ou non.
Une roue coûte, en général, entre 4 et 12 EUR selon la pratique concernée et le diamètre. Il faut donc être vigilant sur leur état général.

Les roulements : le silence est d'or

Là encore, le budget nécessaire en cas de remplacement sera conséquent. Contrairement aux idées reçues, une roue n'a pas besoin de tourner à l'infini pour faire preuve de la qualité de ses roulements. Un roulement en bon état est en général bien lubrifié, voire gras. Il se caractérise donc surtout par son silence quand il tourne ou par un son régulier. Les bruits de sable et la résistance à la rotation sont des critères de sélection très efficaces.

Le tampon de frein

 Son usure est normale et il ne faut donc pas s'alarmer de son état. Le seul risque encouru par l'acheteur peut être d'avoir du mal à en trouver des neufs sur des rollers anciens. Il arrivent que des fabricants peu scrupuleux arrêtent de produire ce genre de pièces de rechanges sur quelques modèles pas toujours antédiluviens.
Vérifiez quand même que la vis de fixation du tampon à son support n'est pas attaquée et que le support n'est pas trop abimé.

Recommandations spécifiques aux rollers de street

Les patins destinés au street comportent quelques pièces qu'il est indispensable de vérifier : le H-Block et les soul-plates. Si ces pièces ne sont pas démontables et qu'elles sont endommagées, oubliez le patin que vous allez acheter. Ce sont elles qui subissent les plus mauvais traitements.
Le H-block ne doit pas être trop creusé et avoir une usure régulière pour éviter les stops.

Les soul-plates doivent également avoir une usure régulière. Vérifiez bien que les têtes de vis qui les tiennent sont encore à l'abri et peu ou pas détériorées. Il peut vous en coûter une cinquantaine d'euros pour une paire de soul-plates.

Liens utiles

Comment bien choisir ses rollers
Vos réactions sur le forum

Texte : Alfathor
Photos : ReL et droits réservés
Mis en ligne  le 16 October 2011 - Lu 81876 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB